Conférence de presse du Président Malien au Brookings Institute à Washington DC « 28 Septembre 2018 »

Conférence de presse du Président Malien au Brookings Institute à Washington DC « 28 Septembre 2018 »

Son Ex. Ibrahim Boubacar Keita a présidé à la conférence de presse qui était prévue entre 15h – 16h30 au Brookings Institute à Washington DC devant un parterre d’invités. Après le mot d’introduction et la présentation du programme, son Ex. Ibrahim Boubacar Keita prit la parole et pendant 30 mn au moins, son Excellence a d’ abord développé son programme d’activités à la tête du Mali, où il a dit avoir mis son Mandat Présidentiel sous le thème « Confiance à la Jeunesse », qui représente 60% de la population du Mali. Il a ensuite défendu son choix pour la Jeunesse en disant que « l’avenir du Mali est leur affaire et pour ce fait, ils doivent être introduit dans les décisions du pays, parce que son gouvernement a confiance en eux ». Il a vanté le fait que 34% des femmes au Mali de nos jours font partie du gouvernement et a pris pour exemple « Madame le Ministre des Affaires Etrangères », qui non seulement est femme mais est aussi jeune.

Il a parlé de la justice et des problèmes sécuritaires dans le Pays. Il a amplifié ses propos en présentant les secteurs tels que : «l’économie & l’environnement » dont-Il a énuméré quelques problèmes tel que celui du réchauffement climatique avec l’avancement du désert, qui menace la Forest. Il parla également des menaces d’agression donc subit le fleuve du Nil et dit que si rien n’est fait d’ici là «il pourra en être un danger dans les jours avenirs ».
Il s’en est en orgueilli du fait que son Gouvernement avait promis de créer 200 milles emplois lors de sa campagne présidentielle et que de nos jours, ils ont réussi à créer déjà 222.350 emplois, qui auraient contribué au 5% du taux de croissance économique actuel du Mali.
Il nous a informés que le Mali est le 1er producteur du Cotton en Afrique Sub-Saharienne et que son vœu serait de voir sa transformation totale se faire sur place, mais hélas seulement 2% du Cotton Malien est transformé au Mali. Il a ajouté que le Mali est le 3e producteur d’Or en Afrique, après l’Afrique du Sud et le Burkina-Faso. Il a clôturé son discours en disant que « le Mali est ouvert à recevoir les investisseurs internationaux, tout comme il a pris une minute pour remercier sincèrement toute la communauté internationale & surtout les Etats-Unis, qui ont beaucoup contribué lors des turbulences dans son pays en les fournissant de l’ aide à tous les niveaux, afin que le Mali retrouve sa paix actuelle.
Une table-ronde fut enfin ouverte pour quelques minutes, où l’audience a pu s’échanger avec le Chef de l’Etat sur la plateforme « questions/réponses » dirigée par le représentant de l’Institut Brookings. Son Ex. Ibrahim Aboubacar Keita a également évoqué le problème de la Libye parmi les problèmes que l’Afrique rencontre de nos jours et a appelé cela « un chao total». Il a jugé par ailleurs, que tous les efforts de la Commission de l’Union Africaine pour ramener la Libye vers la paix ont été jusqu’ alors voué à l’échec. Il termine en disant que « tant qu’on n’aura pas trouvé une solution pour la paix en Libye, les retombés des problèmes là-bas continueront à affecter les autres Pays voisins de la Sous-Région. Il a déploré les attitudes d’horreur de l’esclavage dont souffrent les jeunes Africains, qui pour vouloir se rendre en Europe vont passer par ce pays et se retrouvent captivés par les bourreaux Libyens.

La conférence de presse s’est refermée par une brève séance de pause-photos et le Chef de l’Etat Malien sous haute escorte des services du FBI Américain, de sa Garde-Présidentielle Rapprochée & des Membres de son Ambassade ici a dû quitter le Hall du Brookings Institut à petits pas, malgré la grande bousculade des chasseurs d’images. Nous disons un grand Merci à son Ex. Mahamadou Nimaga, Ambassadeur du Mali aux USA pour son sens d’humilité ce jour, car il faut l’avouer plusieurs entres-nous ont appuyé sur « Déranger » afin de pouvoir avoir l’exclusivité du Chef de l’Etat après sa conférence de presse dans les coulisses du hall vers sa sortie du bâtiment qui a abrité cet évènement. Nous vous remercions de votre compréhension Monsieur l’Ambassadeur Mahamadou et bien sûr s’il n’ya pas de tels agissements autour de Monsieur le Président Ibrahim Boubacar Keita, « ce qu’il n’est pas aimé du peuple, l’exemple de la bousculade dans le Hall voulait tout simplement dire que « son Ex. Ibrahim Boubacar Keita est beaucoup aimé par plusieurs, même des étrangers Maliens que nous sommes ». Grand Merci Excellence Mahamadou Nimaga de votre assistance dans la collection de certaines « images scoops » comme nous aimons bien l’appeler en jargon journalistique…Grand Merci pour tout & bon retour au bercail à notre Haute Invité son Ex. Ibrahim Aboubacar Keita & sa Délégation au Mali.


Princesse/Journaliste Doudou Teclaire Ngoule’S
Depuis le Brookings Institut à Washington DC
Pour AMA TV Internationale !

Share this post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


error: Content is protected !!